nlfr

Participants

La Maison de Transition est ouverte aux détenus qui souhaitent s’engager activement à s’investir dans leur parcours de réinsertion et à s’investir dans« projet Maison de Transition ». C’est la raison pour laquelle nous ne qualifions pas les résidents de la Maison de Transition de détenus, mais de « participants ».

Pour être éligibles, les détenus doivent répondre à plusieurs critères :

  • Les détenus peuvent être placés dans la Maison de Transition au maximum 18 mois avant d’être admissibles à une libération conditionnelle (LC).
  • À l’issue de son parcours dans la Maison de Transition, le détenu s’installera dans la (grande) région autour de la Maison de Transition (à une distance réaliste, accessible en transports publics).
  • Les candidats doivent être aptes à vivre en communauté, ils doivent donc être capables de vivre et de travailler en groupe.
  • Un séjour dans une Maison de Transition doit avoir un sens, c’est-à-dire qu’il doit être question d’un besoin d’encadrement pour donner forme à la réinsertion.
  • Les participants de la Maison de Transition en Wallonie doivent maîtriser la langue français. En Flandre, ils doivent maîtriser la langue néerlandaise.

 

Je ne veux pas sortir, mais je veux m’en sortir. Ici, c’est possible.

Participant