nlfr

La Maison de Transition

La Maison de Transition est un petit établissement résidentiel où une quinzaine de détenus passent les derniers mois de leur détention à travailler à leur réinsertion dans la société.

La Maison de Transition est une phase de transition, un pont entre d’une part l’incarcération dans une prison et d’autre part une autre modalité d’exécution de peine (comme la surveillance électronique ou la libération conditionnelle). Les condamnés participent activement à tous les aspects du fonctionnement de la Maison de Transition. C’est la raison pour laquelle nous ne parlons pas de détenus, mais de « participants ».

Pendant leur parcours dans la Maison de Transition, les participants se préparent non seulement à leur réinsertion, mais aussi à mener à nouveau leur vie de manière efficace. Le fonctionnement d’une Maison de Transition est axé sur la vie en dehors des murs, dans la société. Avec un soutien intensif, les participants reprennent progressivement tous leurs rôles, comme des citoyens libres.

Ce n’est donc pas tant l’infrastructure qui les cadre, mais plutôt l’accompagnement intensif par le personnel de la Maison de Transition. La Maison de Transition stimule les participants à l’autodirection et à l’autonomie en fonction de leur future sortie. Cela se fait à partir d’une vision et d’une approche claires, fondées sur trois piliers : la force, la réparation et le lien.


Les participants retrouvent un sens et ont l’impression d’avoir une valeur pour la société. Cela se fait en travaillant ou en suivant une formation, en occupant judicieusement leur temps libre, en travaillant sur eux-mêmes à l’aide d’un accompagnement approprié, en se reconnectant avec leur réseau social et en étant un parent pour leurs enfants.

La Maison de Transition est plus qu’une maison où les participants vivent ensemble. C’est un cadre sûr et chaleureux où ils trouvent un foyer. La Maison de Transition est un endroit où les participants ne doivent pas uniquement survivre, mais où ils peuvent montrer leurs forces et leurs faiblesses, et développer leur confiance en soi. C’est en reprenant confiance en eux qu’ils donnent à nouveau un sens à leur vie.